Brûle-parfum, bronze, dynastie des Han

« Les premiers modèles de brûle-parfums connus en Chine s’inspirent de coupes à pied munies d’un couvercle utilisées pour la présentation de liquides lors de cérémonies. A la fin des Royaumes combattants (453-221 av. J.-C.), cette forme de coupe est détournée pour devenir un brûle-parfum grâce à un couvercle ajouré, laissant s’échapper les fumées odorantes. »

Brûle-parfum, bronze, dynastie des Han (IIIe s. av. J.-C. – IIIe s. apr. J.-C.), Musée de Shanghai

« Les premiers modèles de brûle-parfums connus en Chine s’inspirent de coupes à pied munies d’un couvercle utilisées pour la présentation de liquides lors de cérémonies. A la fin des Royaumes combattants (453-221 av. J.-C.), cette forme de coupe est détournée pour devenir un brûle-parfum grâce à un couvercle ajouré, laissant s’échapper les fumées odorantes. »

http://www.lemonde.fr/arts/portfolio/2018/03/21/l-encens-parfume-le-musee-cernuschi-a-paris_5273983_1655012.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.