Zhang Daqian, « La Dame Li en donatrice tenant un brûle-parfum »

« Le bouddhisme véhicule une culture de l’encens influencée par les pratiques indiennes. Sous l’impulsion de cette religion, les élites chinoises prennent l’habitude de se faire représenter en donateur ou en donatrice, un brûle-parfum entre les mains. »ROGER-VIOLLET/MUSÉE CERNUSCHI
Zhang Daqian : « La Dame Li en donatrice tenant un brûle-parfum », copie d’une peinture murale du Xe siècle, encre et couleurs sur soie, vers 1943 ‒ Don Guo Youshou, 1953

« Le bouddhisme véhicule une culture de l’encens influencée par les pratiques indiennes. Sous l’impulsion de cette religion, les élites chinoises prennent l’habitude de se faire représenter en donateur ou en donatrice, un brûle-parfum entre les mains. »

http://www.lemonde.fr/arts/portfolio/2018/03/21/l-encens-parfume-le-musee-cernuschi-a-paris_5273983_1655012.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *